Le baby-sitting pratiqué par les personnes âgées peut-il être bénéfique ? Telle est la question que l’on peut se poser en toute légitimité. Un média américain, North American Menopause Society, tente de répondre à cette interrogation en menant une étude sur 120 grands-parents. Les résultats sont à la fois édifiants et encourageant pour l’avenir.

Le baby-sitting des grands-parents pour développer les fonctions cognitives

Cette étude montre que les grands-parents qui gardent leurs petits-enfants un jour dans la semaine, présentent de meilleurs résultats aux tests cognitifs. Leurs fonctions cognitives seraient donc plus développées que la moyenne, réduisant ainsi les risques d’apparition de la maladie d’Alzheimer.

Cependant, cette étude révèle également les limites du baby-sitting effectué par les personnes âgées. En effet, si le nombre de jours par semaine de garde d’enfants s’élève à 5 jours et plus, on constate une baisse des capacités cognitives chez les sujets.
Avoir une activité oui, mais pas n’importe comment. Il convient d’observer un niveau d’activité relativement suffisant pour utiliser ses capacités de communication, de mémoire, de réflexes ou de concentration à bon escient.

[wpsm_ads1 float=”none”]

Maintenir une vie sociale après la retraite

Après la retraite, quel que soit votre âge, il convient de maintenir au minimum une activité. Cela vous permettra de garder un lien social avec l’extérieur et de faire travailler votre mental. Il semblerait, en effet, que garder un lien social aide les personnes âgées à maintenir une bonne santé mentale et ainsi faire travailler la mémoire, la concentration et autres fonctions cognitives.

Quelle que soit l’activité choisie, baby-sitting, clubs de jeux, sorties entre amies…, celle-ci doit être effectuée régulièrement sans entrer dans l’excès. Ces activités contribuent au bien-être de chacun, donnant ainsi un sens à leur vie et des challenges à réaliser. Veillez à éviter l’isolement qui serait un facteur aggravant de la maladie d’Alzheimer.

Cultiver une bonne hygiène de vie

Maintenir une bonne hygiène de vie permet de prévenir cette maladie et de ralentir sa progression. Pratiquer une activité physique régulière, au minimum 3 fois par semaine pendant 30 minutes.
Manger équilibré en privilégiant les produits sains tels que les poissons et les fruits et légumes. La viande rouge reste à éviter, de même qu’une alimentation trop grasse.

Le sommeil joue également un rôle important dans la maladie d’Alzheimer. Il permet d’éliminer les toxines libérées par votre cerveau dans la journée. Sachant que ce sont ces mêmes toxines qui se révèlent être à l’origine du déclenchement de la maladie. Un sommeil réparateur est donc indispensable dans la prévention de la maladie d’Alzheimer. Lisez nos astuces pour s’endormir facilement.

[Total : 2   Moyenne : 5/5]
Soyez le premier à donner votre avis !

SOYEZ ASTUCIEUX

Recevez des astuces incroyables !
Des astuces exclusives pour les inscrits !
Garantie sans Spam (nous détestons les spammeurs).
J'EN PROFITE !

Impressionnez vos amis !

Recevez les meilleures astuces.
OK !